Réparation de faîtage de toit


Le Faîtage de toit

Le faîte est la ligne de rencontre haute de deux versants d’une toiture. Le faîtage est l’ouvrage qui permet de joindre ces deux parties. Il doit assurer l’étanchéité de la couverture d’un bâtiment, ainsi que sa solidité.
Selon le type de matériau utilisé, la réalisation du faîtage fait appel à diverses techniques

Pose de closoirs

Il est d’usage de disposer un closoir sous le faîtage, ce qui garantit une meilleure étanchéité tout en préservant l’esthétique de la toiture. Présenté en rouleau, il permet de limiter les dégâts dans les combles si une tuile vient à casser. De plus, le closoir comporte des orifices qui contribuent à la bonne ventilation des combles


L’usure du faîtage

La couverture posée sur votre toit a une bonne longévité mais ne dure pas à vie. Lorsque le faîtage est trop usé, il faut alors remplacer les tuiles ou ardoises qui ne peuvent plus assurer leur rôle de protection
Ainsi, en cas de problème, la solution est généralement d’installer des closoirs ventilés. Tout en amenant un système de ventilation sous votre toiture

Le rôle du closoir ventilé est primordial. Sa mission première est ainsi d’assurer une ventilation linéaire optimisée de la sous-face des tuiles, en partie haute de la toiture, et en conformité avec les exigences des DTU 40.01 et 40.2. Il la protège également des infiltrations de pluie et de neige poudreuse. Le closoir ventilé empêche en outre la poussière et de petits animaux de pénétrer dans la toiture. Enfin, il absorbe les mouvements de la charpente.